P1030512

A la croisée des chemins il y a ton coeur qui doute. Il y a tes yeux qui se perdent et cherchent d'autres yeux. Il y a le bruit des souvenirs, et l'avenir qui te tend la main. Des routes s'ouvrent, d'autres se ferment pour toujours. Il faut choisir. N'aies pas peur de regretter. Ne t'oublie pas en chemin, et fais de la place aux autres pas que les tiens. A ceux qui accompagnent. A ceux qui s'emmêlent. Aux pas à la traînent, et à ceux qui courent devant. Aux miens qui te suivront de loin. "Ne marche pas seule trop souvent, la route est longue, tu t'ennuierais, toi l'insatiable, toi l'amoureuse, toi la mangeuse de vie". Alors choisis bien ton chemin, lâcheuse, choisis celui qui t'attire, celui qui t'aspire, celui qui t'illumine et te rend si radieuse rieuse heureuse. Celui qui n'est pas le mien. Que ta route soit la bonne. Jusqu'à la croisée des chemins.